Préservons l’air que nous respirons !

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, les déchèteries sont fermées aux particuliers. Le SYDOM du Jura tient à rappeler que ce n’est pas une raison pour brûler les déchets verts.
Le brûlage à l’air libre est interdit par la loi (amende jusqu’à 450 € selon article 131-13 du code pénal et le décret n°2003-462 du 21 mai 2003). Il est nocif pour la qualité de l’air et pour notre santé.
Les dépôts sauvages sont également interdits pour les risques sanitaires qu’ils provoquent (amende jusqu’à 1500 € selon articles 632-1 et 635-8 du code pénal). Ils ont des conséquences dommageables sur l’environnement comme la pollution des sols et des eaux.
Le SYDOM ne doute pas que les jurassiens et jurassiennes ont à coeur de respecter ces consignes de bon sens.