Le CSJ

2013-09-27 16-02-12Le Centre de Stockage du Jura a été mis en service en avril 1998.

 

Centre d’Enfouissement Technique de classe II, il accueille les déchets ultimes, ni inertes, ni dangereux, du département et permet de les traiter par enfouissement.

 

 

L’enfouissement

L’enfouissement des déchets se fait dans des casiercasiers. Actuellement le 5ème casier est en cours d’exploitation. Il faut environ 5 ans pour remplir un casier.

Les déchets enfouis au CSJ proviennent : du CDTOM (refus de tri), des déchèteries du département (tout-venant) et des entreprises pour ce qui concerne leurs déchets non dangereux, anciennement Déchets Industriels Banals (DIB: palettes, caisses, housses,…). Le CSJ n’est ni autorisé à accueillir des Ordures Ménagères résiduelles , ni autorisé à recevoir des déchets d’autres départements

 

Les Mâchefers

Le site est équipé d’une plateforme de valorisation des mâchefers (cendres résultant de l’incinération des déchets ménagers non recyclables) en provenance du CDTOM, soit 4500 tonnes/an.

machefers2

Il existe trois catégories de mâchefers :

V = valorisables, ils peuvent être utilisés comme remblais lors de la réalisation des routes

M = intermédiaires, ils nécessitent une maturation de 6 mois sur une dalle de béton. Ce sont ceux qui sortent de l’incinérateur.

S = Non valorisables, ils sont donc stockés sur site


Le retraitement des eaux

Toutes les eaux de pluies sont retraitées et analysées avant rejet. Les lixiviats (eau de pluie ayant été en contact avec les déchets) sont stockés dans un bassin de rétention couvert avant d’être retraités en station d’épuration.

 

jbm-csj-courlaoux-039jbm-csj-courlaoux-033

 

Exploité en régie directe par le SYDOM du Jura, le Centre de Stockage emploie 5 personnes : 1 responsable de site et quatre agents.

agents csj

 Pour plus d’infos : plaquette du Centre de Stockage du Jura

Vidéo du Centre de Stockage du Jura :